Got milk revient avec un syndrôme prémenstruel

Quel est le point commun entre les menstrualités féminines et le lait? A priori pas grand chose ! Et pourtant, c’est le levier de communication choisi par l’agence  Goodby Silverstein & Partners pour promouvoir à nouveau la California Milk Processor Board ! Vous vous souvenez certainement de la signature « Got Milk ? » devenue célèbre par les séries de visuels arborant la moustache laissée par le lait après dégustation. Mais revenons à nos menstruations, comment diable s’y prennent-ils pour rattacher le lait à tout ça ?

 

T’as tes règles ou quoi ?!

Got milk PMSEn réalité, la nouvelle campagne Got Milk s’adresse directement aux hommes victimes des humeurs de leur femme. En effet, les visuels font directement référence au « PMS », en français le Syndrôme Prémenstruel qui se caractérise je cite par  » une fatigue prononcée, un gonflement sensible des seins, du bas-ventre, des maux de tête et enfin et c’est le plus important par l’irritabilité de ces dames. » Le calcium contenu dans le lait aurait la vertu de réduire ses effets négatifs sur l’humeur de près de 50%…

A partir de là tout devient clair, le ton de la campagne est complètement humoristique et l’on joue sur une fausse culpabilité en montrant de gentils maris tout penauds, serrant contre eux les briques de lait qui, ils l’espèrent calmeront les dragons de maison. « Je suis désolé j’ai écouté ce que tu as dit et non ce que tu voulais dire », « Je m’excuse de ne pas lire entre les lignes »…

Autant dire que la campagne a déjà commencé à diviser le public. Il y a ceux qui reconnaissent une certaine audace et un humour et ceux qui taxent les créations de sexistes donnant une mauvaise image de la femme et par extension du couple. Comme d’habitude Got Milk fait parler.

Notez toutefois que ce n’est pas la première fois que la marque utilise ce ressort, puisqu’elle avait déjà rebondi (haha) en 2005 sur l’étude qui avançait la trouvaille du calcium.

Si la baseline de la signature reste « Got Milk ? », les affiches et le plan com’ comptent souligner l’ironie avec la maxime suivante : « Everything I do Is Wrong » qui donne un site plutôt sympa doublée d’une (courte) expérience de navigation et de l’application Facebook qui va bien avec.

Everything I do is Wrong !

Rendez-vous donc sur everythingidoiswrong.org. Un petit temps de chargement plus tard, on atterrit sur une sorte de tableau de bord plutôt fun du syndrôme prémenstruel, la boite à outil du mari victime. On y trouve une série de questions à laquelle d’autres hommes en détresse ont répondu, de quoi rassurer tout ce beau monde. Un mémo de ce qu’il faut dire et ne pas dire.

Par exemple au lieu de dire : »mets toi à ma place » préférez plutôt « Désolé », préférez également le mot « passionnée » plutôt qu' »irrationnelle » bref tout une série à la Carambar.

On trouvera aussi des excuses toute faites et la possibilité de créer « votre tête d’excuse ». L’appli prend une photo de vous et propose ensuite de grossir vos yeux en fonction de la gravité de votre faute de manière à obtenir quelques chose dans le style du chat Potté de Shrek! Plus tu as fauté lecteur, plus tu dois grossir tes yeux ! Et hop après possibilité de partager la photo sur Facebook.

got milk application

Enfin, dernier élément viralisateur de campagne, l’application facebook qui disons-le franchement ne casse pas des briques de lait. Le service propose une vidéo d’excuse à un statut ou un commentaire Facebook que vous auriez eu à l’égard de quelqu’un.  L’idée aurait pu être bonne si la voix qui essaye de prononcer les noms et les statuts n’avait pas un rendu aussi mauvais. Finalement même si la vidéo fait sourire par l’univers toujours un peu dingo de Got Milk et la musique complètement mélodramatique, on reste déçu par la finition. Ceci n’enlève rien à l’audace de Goodby Silverstein & Partners que pas mal de monde attendait au tournant après les excellents résultats de la précédente campagne.

2 réponses à “Got milk revient avec un syndrôme prémenstruel

  1. Par contre, le mec qui a pondu que le calcium était bon pour réduire les effets négatifs cycliques de nous autres membres de la gente féminine … bah c’est bien un mec. Tout est dit.

    Sinon, la campagne est cool, c’est marrant et on évite l’humour trop gras pour être sympa. (Il faut avouer qu’en associant lait+menstruation, ça aurait pu donner des pistes plutôt dégueux …)

    1. Effectivement ça aurait pu aller beaucoup plus loin et je me suis retenu également sur le titre de l’article ! Je reste quand même sur ma fin au niveau du site de la campagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *