Kidswirl, l’hypocrisie d’un réseau social pour jeunes

KidSwirl est un dérivé de Facebook destiné aux jeunes enfants. En effet, Facebook interdit l’accès à son réseau au moins de 13 ans. Ce qu’il y a de bien avec ce réseau, c’est qu’étant plus petit que le géant Facebook il apparait comme plus familial et sécurisé. La politique de sécurité de l’enfant est toutefois menée avec une parfaite hypocrisie. Les chers parents inscrivent leurs enfants avec leur adresse mail. Le principe du site est d’avoir un regard sur les activités de sa progéniture et de se prévenir des détraqués sexuels qui rôdent sur la toile. Pourquoi pas, après tout, avec la prolifération des réseaux sociaux, un de plus un de moins, qu’importe. Je me suis donc embarqué dans l’aventure pour voir à quoi ressemble la chose de l’intérieur…

Une sécurité apparente…

Comme je vous le disais, c’est à l’attention des parents que s’adresse le site lors de l’inscription. On demande l’adresse mail des géniteurs à qui on envoi par la suite un joli courrier, en anglais of course, dont voici quelques extraits : et ça commence très fort avec la formule d’introduction « Dear Parent or Guardian » bien dans le sens du poil avec ensuite le sentiment de puissance qui découle naturellement de cette phrase « XX has created a free Kidswirl account, and now needs your permission to use the site. To verify your childs account, please click the following link:”

Soit, vous êtes parents, vous êtes rassurés par la tournure des évènements et la construction du site. Effectivement il y a des moyens mis en œuvre : filtre à obscénités, panneau de configuration parental, possibilité d’intervenir etc. On termine par un petit paragraphe mettant en avant le fun et la sécurité du site. Très vendeur tout ça.

“Kidswirl is a fun, safe site where kids can interact with their friends online. We take safety and appropriate behavior/content very seriously. Please never hesitate to contact us if you have any questions or comments about anything you see on the site. We will do everything we can to make Kidswirl Entertaining, Fun, Exciting, Creative, and most of all SAFE for your child. “

Voilà, c’est fait, je suis inscrit, je suis en sécurité, ouf !

Qui cache d’autres pièges!

publicité d'un jeux vidéo sur kidswirl

Hé bien non ! Que nenni ! L’ennemi sur KidSwirl n’est pas un vieil  homme nu sous un imperméable, point du tout! Le véritable ennemi c’est la publicité ! A peine sorti des procédures d’inscription, la page est assaillie de bannières publicitaires ! « Avec KidSwirl, vous ne serez pas bombardés par un tas d’applications et de publicités » Tu parles Charles ! C’est tout simplement scandaleux, à chaque clic sur un menu, une publicité pour un jeu-vidéo apparaît, éclipsant légèrement le fond de la page. Stratégiquement bien vu pour une cible d’enfant… Pire encore certains bandeaux proposent des gains d’argent et autres arnaques pécuniaires. Et Ô summum du scandale, des liens pointant vers l’Eglise de la scientologie ! C’est en moyenne 5 encarts publicitaires qui se partagent l’espace disponible sur une page. A croire qu’il n’y a que les jeunes pour supporter ça…

publicité pour la scientologie sur kidswirl

Pour résumer donc, KidSwirl choisit de protéger vos enfants contre les gros pervers du net en les jettant dans les arnaques financières et dérives idéologiques ! Alors un grand bravo à ce réseau, hypocrite à souhait et tout à fait immoral dans le principe. Comme disait l’autre, dormez citoyens, les réseaux veillent…

[edition le 19/10/10]

Du nouveau sur le dossier et toujours aussi glorieux pour le site! Je viens de recevoir un mail particulier de la part des administrateurs du site qui propose de gagner « 10 000 coins everyday! »

kidswirl arnaque au mail

Je vous laisse lire par vous même. Que dire? Grande classe encore une fois, comme si les bannières et autres ne suffisaient pas, on vient pêcher au mail…  Encore un élément qui vient étayer mes propos: Kidswirl est une honte de principe qui s’adresse aux enfants et aux parents de la manière la plus scandaleuse qui soit! Voilà c’est (re)dit.

10 réponses à “Kidswirl, l’hypocrisie d’un réseau social pour jeunes

  1. Merde, chaud les pubs pour la scientologie !

    Bonne analyse en tous cas, je n’avais jamais entendu parler de ce réseau auparavant.

    Mon entourage balance tous ses gosses sur facebook : les jeux sont cr0 rigGolo pTDR xDei pour les gosses. Seulement, comme personne ne sait régler les paramètres de confidentialité correctement, ça va vite dégénérer.

    Il ne faut pas se voiler la face : je doute qu’un projet altruiste visant à créer un réseau social ludique et sympa pour les enfants voit le jour un de ces 4. Ou alors, une ONG fera un truc, mais un peu comme le réseau social des jeunes UMP, ça va couler en 1 mois.

    Bref, comme d’habitude dans ce genre de débat, la seule solution : c’est l’éducation et l’attention des parents.

    1. Salut, hé oui, la sécu, les données personnelles tout ça n’est encore bien clair que pour une minorité d’internautes. Une des solutions comme tu le dis est d’apprendre aux plus jeunes de gérer cette image, leur image sur le net. En Allemagne (toujours en avance) ils commencent à l’apprendre à l’école, et je trouve que c’est une bonne idée. Evidemment, le gros du travail reste avant tout celui des parents, comme pour tout^^.

  2. Ping : Anonyme
  3. Ha ha l’e-mail des parents quelle blague! N’importe quel enfant de 10 ans aurait l’intelligence de se créer une autre adresse e-mail (ou de faire semblant d’utiliser la même que ses parents si le site le permet), pour la faire passer pour celle de ses parents!

    1. Héhé je suis de ton avis. Mais si l’enfant est capable de jouer avec les adresses mails il peut débarquer tout aussi bien sur Facebook et grand bien lui en fasse quand on regarde Kidswirl…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *