La bande annonce de Logan est parfaite.

WOW WOW WOW !
Qu’est-ce que c’est que cette bande annonce de malade. Logan. Monsieur Wolverine fait son retour pour mettre un terme à sa saga dans X-Men. C’est la dernière fois que Hugh Jackman endossera le rôle de l’homme aux griffes et quelle claque. Putain quelle claque cette bande annonce. Je l’ai lancé machinalement après l’avoir vu passer sur un tweet et qu’est-ce que j’entends ? La guitare de Johnny Cash ? WOW. Dès les premières notes la vidéo m’a littéralement avalé. Cette bande annonce était déjà géniale aux premières notes. Et à la fin et bien elle est toujours géniale et je vais te dire pourquoi je la trouve génial (en plus j’ai fait des gifs).

Mais avant tu la regardes.

Wolverine, The Last Of Us.

Premièrement Logan. Logan, c’est la première ligne de texte de cette bande annonce et ça tombe bien c’est aussi le titre du film. Logan est l’un (le) des derniers mutants, Jackman est dans son dernier Wolverine. Ce film est là pour boucler l’histoire de Wolverine et de Hugh Jackman avec son personnage. Bref ça sent le sapin quoi. Le premier plan de la bande annonce est donc centré sur la main de Logan. Sa main : sa particularité, son histoire, son démon, sa vie. On plante (haha) rapidement le décor et on peut supposer qu’on doit être aux alentours de 2024 après le voyage de Days Of The Futur Past. On découvre un Logan torturé (comme toujours) vieux et solitaire. Logan est seul dans un décor post-apocalyptique, les plans de déserts, la poussière et la photographie du film aux couleurs chaudes nous ramènent constamment à cet univers. Ajoutez à ça la petite fille, impossible de ne pas penser à The Last Of Us. Sauf que là, Hughi se trimballe aussi papi Charles ;). Pourquoi c’est beau ? C’est beau parce que la photographie est belle. C’est beau parce que c’est bourré de vulnérabilité. Wolverine est usé, couvert de cicatrices, il a les yeux rougis. Le professeur Xavier est vieux et encore plus seul que Logan. Le cerebro est abandonné. Ils sont les derniers vestiges de leur temps. CE plan est tellement chargé d’émotion.

Non je pleure pas, il y a de l'oignon sur mon clavier.
Non je pleure pas, il y a de l’oignon sur mon clavier.

C’est beau parce qu’à ces deux vieux briscards on ajoute la fraîcheur et la fragitilité (relative) d’une gamine. Je passe le côté filiation, Xavier vis à vis de Logan, Logan vis à vis de la gamine. La transmission, tout ça tout ça. C’est beau parce qu’il y a du sang, de la peine, de la vieillesse des émotions brutes. Émotionnellement c’est hyper fort, mais la clé de voûte de cette bande annonce, ce qui vous fout les poils comme des poireaux, c’est le choix de la musique. Hurt de Johnny Cash.

Johnny Cash Le choix parfait

Cette chanson est un immense morceau et ce n’est en aucun cas par hasard qu’elle se retrouve sur cette bande annonce. Sans vous faire la traduction complète, vous trouverez des similitudes flagrantes entre le texte et l’histoire que raconte ce film.

What have I become
My sweetest friend
Everyone I know goes away
In the end
And you could have it all
My empire of dirt
I will let you down
I will make you hurt

Qu’est-ce que je suis devenu, tous mes amis ont disparu, je vous laisse tout, mon empire de poussière. Est-ce qu’on peut faire plus calé encore sur cette bande-annonce ? La réponse est oui. Un ami sur FB reprochait les cadences et le rythme images/musique mal calé. Greg si tu me lis je te réponds : texte ! Le texte de cette chanson colle à 98% avec la bande annonce.

Prenons les premiers mots de la chansons et les images qui vont avec:

 

logansoustitre

Rapide analyse, premier plan sur « I hurt myself » se passe de commentaire hein, on voit bien qu’il a de gros bobos Logan. « Pour voir si je ressens toujours quelque chose » devant la glace, le corps couvert de cicatrices et venant de Wolverine, vous trouverez rarement plus à propos. Et pour ceux qui n’ont pas compris du premier coup, plan de rattrapage juste derrière avec la mise en mouvement de la chemise sur l’épaule, plan emblématique des grands cassés qui ont toujours du mal à se rhabiller parce qu’ils souffrent de partout. Les gestes les plus simples deviennent douloureux.

Allez on continue l’exercice un peu pour voir :

Pr. Charles Xavier

 

Qui mieux que le professeur Xavier peut se concentrer sur la douleur ? Lui qui a ressenti celles de tous les mutants du monde ? Plan suivant on retrouve Wolverine qui boite, juste histoire de rappeler que la seule chose de réelle c’est la douleur. C’est physique c’est comme ça.

Bon j’arrête là parce que je pourrai continuer sur sur toute la vidéo 🙂

Cette chanson c’est le testament de Johnny Cash. Lorsqu’il la reprend il est au bout de sa vie. Il a perdu sa femme, il est atteint d’une maladie neuro-dégénérative, il enchaine avec du diabète et une sacrée pneumonie. Bref ça va pas fort du tout. Il porte dans toute cette chanson son bilan, son déclin et l’imminence de sa mort à cause de toutes les saloperie de maladie qu’il a. Si vous n’avez jamais vu le clip regardez-le et vous comprendrez.  Les paroles, l’adéquation de la chanson par tout ce qu’elle transpire, la vie difficile et sanglante de Cash (si vous vous penchez un peu sur sa bio), la maladie, la mort, c’est beau putain et ça marche à fond la caisse sur cette bande annonce.

Pour résumer cette bande-annonce est un petit bijou à des années lumières des premiers opus qu’on a vu sur le personnage de Wolverine. Si le film est aussi bon et intense que cette bande-annonce, il promet une conclusion époustouflante de la saga et fera peut-être oublier le navet précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *