pyramide

Architecture d’une communauté en ligne

La semaine dernière je suis tombé un article assez intéressant d’Elliot Volkman qui rappelait avec justesse sur socialmediatoday.com les bases d’une communauté en ligne. J’ai donc décidé de partager avec vous ce que j’ai retenu de l’article. Pour cette réadaptation je vais m’attarder sur le point qui m’a paru le plus intéressant, à savoir la structure type d’une communauté en ligne ! J’en vois certains qui commencent à hurler à l’évocation du mot type… Disons que le schéma qui suit est un bon indicateur des éléments récurrents que nous allons retrouver d’une communauté à l’autre. Ce n’est pas toujours à 100% comme ça que ça se passe naturellement, mais il y a de forte chance pour qu’en général, on retombe sur sept profils habituels. (suite…)

Lire la suite

nuitdelacom

Grand Prix de l’APACOM, on houspille le vainqueur!

Hier soir se tenait le rendez-vous annuel des communicants : La nuit de la Com’ au Casino Théâtre Barrière de Bordeaux.

Ce rendez-vous annuel s’est complètement intégré dans le petit monde de la communication bordelais et, c’est tout naturellement que la plupart des personnes du métier viennent assister et concourir au prix de l’APACOM. Tout cela dans une grande cérémonie de musique, d’enveloppes secrètes et d’hôtesses en bérets bleus. Nous avons vu les jury défiler et les récompenses se succéder dans une ambiance bienveillante quoique grinçante à quelques endroits de la salle.  Tout se déroula donc pour le mieux, malgré, et ce n’est que mon humble avis quelques énigmatiques victoires,  et problèmes technique. Tout allait bien jusqu’à l’annonce du grand gagnant: celui qui remportait le Grand Prix de l’APACOM 2010 remis par la présidente du jury herself! Tremblement, roulement de tambour et PAF! (suite…)

Lire la suite

domenech-raymond-fail

Equipe de France: les maux bleus

Impossible d’y échapper, la coupe du monde de football démarre le 11 juin prochain. Si la presse en général nous inonde d’article sur l’équipe de France, ce n’est pas forcément pour en dire du bien.

Et pour cause, depuis la main baladeuse d’Henry, les frasques sexuelles de Ribéry et l’étrange communication de Raymond Domenech, il y a de quoi tergiverser et les journalistes ne s’en privent pas. Nous autres pauvres téléspectateurs et parfois même supporters subissons donc régulièrement les colonnes assassines des journaleux sur l’équipe nationale. Mais qu’en est-il des marques et des sponsors ?  Si le mondial de 98 avait vu les joueurs propulsés sur nos écrans, c’est un tout autre son de cloche cette année. En effet les joueurs brillent par leurs absences sur nos écrans. (suite…)

Lire la suite