La france en grève sculpture

La théorie de la grève numérique!

Ô grève nationale

Toi qui fais marcher l’Etat et la populace

Toi qui brûle la cellulite et les ventrus

Tu bouchonnes le tout Bordeaux avec audace

Embouteille les rues d’employés assidus

Fais couler le rouge syndicat sur nos places

Te moquerais-tu de notre vin si connu?

Ô grève nationale

Toi qui augmentes le trafic de nos routes

Toi qui surcharges le web d’employés absents

Tu étends tes flux d’idées, fais part de tes doutes

C’est le nuage de maux clés que tu entends

C’est le visiteur unique que tu écoutes

Ô Grève nationale, dis moi finalement,

Ne serais-tu pas, aussi, à l’heure numérique?

Ces billets sont également susceptibles de vous intéresser :

3 réponses à “La théorie de la grève numérique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *