logo oleoo

Oleoo reforme sa board et sa communauté

Oleoo revient après 2 ans d’absence sur la toile. La plus grande board de téléchargement et d’entraide française fait son retour sur le web. Les grands travaux sont lancés, à grands renforts de mails et d’appels à la communauté.

 

Oleoo renaît

Il y a quelques jour de cela, je recevais en effet un courriel m’interpellant de la façon suivante:

« Bonjour,

Oleoo est heureux de vous annoncer son retour sur la scène warez, sur www.oleoo.com
En effet, après discutions avec plusieurs anciens de la board, nous pensons et espérons p
ouvoir récupérer la communauté qui a fait la réputation d’Oleoo,mais cela ne sera pas facile et c’est seulement avec votre aide que nous y arriverons.
L
e site vient de ré-ouvrir, nous sommes entrain de recruter des membres de confiance pour le staff, de nettoyer les anciens topics, de régler la board du mieux possible, pour que tout se passe correctement.

Il y a encore beaucoup à faire, je vous invite à  être patient, et n’hésitez pas à revenir participer !
Rejoignez-nous sans tarder ! www.oleoo.com

Cordialement, le staff Oleoo. »

Laissons-nous allez à un petit décryptage de ces informations.

En jaune nous trouvons l’évocation nostalgique des 200 000 membres qui formaient la dynamique communauté d’Oleoo. Bah oui, avec 200 000 membres potentiellement seeders et leechers la board était effectivement un mastodonte du téléchargement et du téléchargement illégal. Seulement voilà, 2008, la chasse aux pirates est lancée et les mondes de la musique et l’industrie du film commencent à s’affoler en regardant la fuite qui ne cesse de grandir. C’est le début de la fin…

La fin d’Oleoo

Ceci nous amène donc directement au orange qui rappelle la douloureuse mise en demeure du site et avec elle la fermeture de la section téléchargement. Le 3 juin 2008 le staff d’Oleeo informait sa communauté par le message suivant “ Etant donné le niveau atteint par les pressions exercées depuis plusieurs mois sur Oleoo et le warez en général, il serait aujourd’hui irresponsable de notre part de (…) rester sans rien faire jusqu’à ce que l’inévitable arrive. Nous avons donc choisi de mettre un terme à la partie illégale de la board. ”

Il faut ici rappeler que le 28 mai précédent, la Brigade centrale pour la répression des contrefaçons industrielles et artistiques arrêtait « Sagat », internaute français et modérateur de la board, le plus proche collaborateur de l’admin principal ( « Mr Hero, résident au Maroc). C’est la Fédération nationale des distributeurs de films qui a lancé la première la chasse à Oleoo. L’enquête avait déjà démarré depuis 2 ans sur les dérives financières des téléchargements et les sections pour adultes (pour d’autres dérives). Bref cette chasse aux pirates à eu raison du forum et de ses comparses: Chacal Stream et R4v3n.com.

Le triste constat est le suivant: Oleeo s’est fait bouffer

biscuit oreo croqué

Un nouveau départ

Aujourd’hui l’heure est donc au nettoyage avec plus de 8 000 fichiers à mettre à jour, supprimer, une communauté à reconstruire, une confiance à retrouver etc. Le pari est grand! J’ai fait mon petit tour sur la plateforme et tout cela m’a l’air bien parti. Des anciens membres motivés, heureux de se retrouver, des teams qui se forment, il se pourrait bien qu’on ré-entende parler d’Oleoo dans les mois à venir…

 

Ces billets sont également susceptibles de vous intéresser :

2 réponses à “Oleoo reforme sa board et sa communauté

  1. Salut
    Juste une petite précision, il n’y a jamais eu de sections adultes sur Oleoo, ni aucune « dérives financières » puisque tout était gratuit. La FNDF a porté plainte pour violation du code de la propriété intellectuelle.

    1. Salut KB24 je voulais dire par là que les profits générés par les pubs des seeders, gênaient la police du net. Quant à la section adulte, autant pour moi, je me suis mal exprimé il s’agissait d’autres forum faisant partie de l’enquête qui englobait le cas Oleoo. Merci de ton passage et de ces précisions plein d’à propos.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *